Les galeries hurlantes – Jean-Marc Dhainaut

Les galeries hurlantes - Jean-Marc DhainautTitre : Les galeries hurlantes

Auteur : Jean-Marc Dhainaut

Éditeur : Taurnada

Parution : 4 Juillet 2019

Genre/Thèmes : Fantastique, surnaturel, paranormal

Nombre de pages : 235

Prix : 9.99€

Résumé

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu’elle sait, c’est son âge et qu’il n’aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l’aide.
Et si l’origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d’accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d’un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d’hiver, treize ans plus tôt.

Mon avis

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai reçu le nouveau roman de Jean-Marc Dhainaut dans ma boite aux lettres de la part des éditions Taurnada que je remercie encore de leur confiance. On retrouve pour une nouvelle affaire Alan, et même si les tomes restent indépendants les uns des autres, je conseille de les lire dans l’ordre de parution pour bien comprendre les références aux aventures précédentes ainsi que la sous-intrigue qui se met en place au fil des tomes.

Cette fois-ci, l’affaire s’avère plus compliquée que prévue face à la suspicion d’Etienne, père d’une petite fille, subissant depuis plusieurs mois la présence de phénomènes étranges dans sa maison et n’arrangeant rien à sa dépression et son alcoolisme.

J’ai bien apprécié cette enquête, le personnage d’Etienne notamment, complètement perdu et désœuvré de sa situation. On ressent beaucoup d’empathie envers sa famille qui perd pied depuis le départ de sa femme.

Dans ce tome, l’affaire prend lieu dans le Nord de la France, entre une maison hantée et des anciennes mines ainsi qu’un hôpital délabré, que demander de plus pour commencer à frissonner ?

Il faut souligner que la plume est fluide à souhait, on finit l’histoire très rapidement car il est difficile de s’arrêter à la fin d’un chapitre ! L’aventure est très prenante, même en été, alors je vous laisse imaginer à la période d’Halloween ou lors d’un orage !

Je regrette qu’il n’y ai pas plus la présence et le développement de Mina, personnage féminin encore assez peu développé dans la saga ainsi que celle de Erwan, rival et escroc d’Alan Lambin car elle apportait un peu de piment à l’histoire et permettait d’apporter un nouvel éclairage sur ce métier tant mystérieux.

Comme lors du premier tome,  j’ai été à nouveau roulée dans la farine en beauté à la fin et cela a le mérite d’être salué car s’il arrive que cela passe une fois, il est très rare que cela arrive une seconde !

De plus, la sous-intrigue qui se dessine de plus en plus au fil des tomes semble en promettre beaucoup pour la suite de la sage pour notre plus grand plaisir !

En bref, ce roman est une chouette lecture même pour ceux qui n’ont pas l’habitude du genre paranormal/surnaturel/fantastique. Et surtout, vivement la suite des aventures d’Alan Lambin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s