La voie des Oracles : Thya – Estelle Faye

La voie des oracles T1 Thya Estelle FayeTitre : La Voie des Oracles : Thya

Auteur : Estelle Faye

Éditeur : Scrineo

Parution : 9 Octobre 2014

Genre/Thèmes : Fantastique, fiction historique

Nombre de pages : 352

Prix : 16.90€

Résumé

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.
Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père.

Mon avis

Depuis un petit moment, ce livre croupissait sous la poussière de ma bibliothèque jusqu’au déménagement où je l’ai redécouvert. Et en lisant le résumé, j’ai vite compris ce qui m’a bien plu pour que je l’achète ! Outre la couverture magnifique du livre de poche, c’est surtout l’incroyable univers de l’Antiquité romaine et de ses mystères qui a fait pencher la balance.

On retrouve dès les premières pages l’ambiance dont va baigner le roman. Etant le premier tome de la trilogie, on nous introduit son monde, ses personnages et ses enjeux.

On découvre Thya, la fille d’un grand général qui vient de se faire quasiment assassiné par son propre fils, qui prend la fuite pour lui échapper car elle garde un grand secret : c’est une oracle et à l’heure où l’empire romain oppresse les traditions et croyances païennes, elle n’est plus en sécurité, surtout auprès de son frère.

Thya tout au long des chapitres se transforme passant de la jeune fille n’étant jamais sortie de son village à une femme forte et courageuse même si j’avoue parfois avoir eu envie de la baffer.

Par la suite, on découvre Enoch, personnage ambivalent et assez trouble que j’ai plutôt bien aimé, mais aussi plusieurs protagonistes secondaires tout aussi intrigants.

Cependant, l’histoire a quelques longueurs même si ce n’est rien de dramatique. Ce tome reste un bon tome d’introduction malgré qu’il n’y ai pas de révélations ou de retournement de situation incroyables (ou alors qui sont trop prévisibles).

En bref, un bon départ pour cette trilogie dont je poursuivrai certainement la suite grâce à son monde plein de magie et de mystères mais aussi pour savoir comment va finir toutes ces histoires de complots !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s