Phobos – Victor Dixen

814ysuz0qxlTitre : Phobos

Auteur : Victor Dixen

Éditeur : Robert Laffont, Collection R

Parution : 11 Juin 2015

Genre/Thèmes : Roman, Young-Adult, Science-Fiction

Nombre de pages : 448

Prix : 17.90€

Résumé : Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis

Qui dit retour des cours, dit retour à la bibliothèque ! Et vous n’imaginez pas ma joie quand j’ai aperçu le premier tome de la saga Phobos ! Saga phénomène que j’avais vu de nombreuses fois passée sur les chaînes BookTube et sur les blogs littéraires.

Et vu le nombre d’avis hyper positifs sur ce livre, j’avais des attentes très hautes ! Et même si j’avais un enthousiasme sans nom à lire ce livre, c’est bien vite retombé au fil des pages.

On nous promet du spectaculaire, des speed-dating et de la romance de l’espace mais finalement c’est comme la télé-réalité, beaucoup de bruit pour pas grand-chose.

C’est sur cette note amère que j’ai fini ma lecture, mi figue, mi-raisin, sans trop savoir ce que j’en pensais réellement.

L’histoire ne démarre qu’au bout de 100 pages et c’est vraiment agaçant ! L’action met vraiment du temps à venir.On nous insert des personnages qu’on ne voit le temps que de 3 pages et ça fait perdre un temps monstre à l’histoire.

Surtout qu’on risque encore moins de s’en souvenir à attendre la sortie du second tome à la bibliothèque ! Mais il est vrai que la fin donne assez envie de voir la suite vu le retournement de  situation qu’il y a dans les dernières pages !

Pour ce qui est des personnages, Léonor m’a tapé sur le système tout le long ! OK, tout le monde à ses secrets plus ou moins lourds mais là j’ai pas trouvé son terrible secret si grave ! J’ai bien plus été touchée par celui de Tao par exemple.

Bon, on le sait tous, je suis fan inconditionnelle de la culture chinoise donc forcément mon chouchou était Tao envers et contre tout ! J’aurai bien aimé en savoir plus sur lui, mais c’est souvent le problème quand on a trop de personnages, cela devient vite compliqué de tous les connaitre en profondeur.

Les personnages sont quand même pas mal bourrés clichés : le bad-boy tatoué, le beau gosse au sourire charmeur, l’intello pas douée pour les relations amoureuses ou amicales et j’en passe.

C’est vraiment agaçant de trouver encore ce genre de clichés dans un livre pour « adolescents », enfin ce n’est que mon avis.

Et j’ai aussi relevé un tic de l’auteur pour les cheveux ! C’est une véritable obsession, il n’y a pas une seule page sans la description d’une chevelure ! C’était assez drôle au début de le remarquer mais par la suite, cela devient assez lourd.

Malgré tout, c’est un livre qui reste addictif car il nous offre quelques rebondissements tout le long du récit (plus ou moins prévisibles) et on a envie de savoir vers où tout cela va nous mener !

Bref, c’est une lecture que j’ai moyennement apprécié, un bon livre mais pas exceptionnel comme on m’avait tant chantée les louanges ! Je pense que cela est dû aux très hautes attentes que j’en avais et c’est bien dommage !

Mais je suis sûre qu’il plaira à beaucoup, comme c’est déjà le cas, aux fans de romance, de young-adult et de science-fiction à petite dose !

Publicités

8 réflexions sur “Phobos – Victor Dixen

  1. manoubooks dit :

    Ah c’est rare de voir un avis mitigé sur Phobos sur la blogosphère mais j’approuve tout ce que tu dis! Moi ce qui m’a le plus gêné ce sont certains dialogues qui ne m’ont pas semblé du tout crédibles, quand par exemple un personnage donne 30 informations d’un coup à un autre personnage qui techniquement était déjà censé tout savoir (mais faut bien qu’il répète pour que nous lecteurs soyons au courant). Et comme tu dis y a plein de stéréotypes et c’est dommage de voir ça encore une fois dans la littérature pour ados.

    Aimé par 1 personne

  2. Lucile dit :

    Je rejoins vos deux avis. Mitigée également, je n’ai pas plongé comme je le ferais d’habitude avec un roman. L’équilibre entre la narration et les dialogues n’est pas franchement super et comme le souligne Manoubooks, le fait d’avoir des tonnes d’informations d’un coup c’est trop.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s